Besançon : tags nazis au Lycée Tristan Bernard

Durant le week-end du 30 novembre et 1er décembre, des croix gammées et des injures islamophobes ont été peintes sur les murs de l’accès parking du lycée professionnel Tristan Bernard à Besançon. Heureusement face à tant de bêtises des lycéens de cet établissement de Planoise ont spontanément organisé une manifestation afin d’exprimer leur colère.

article et vidéo France3 , article de l’Est Républicain

Il est malheureux de constater que depuis quelques mois hélas, les inscriptions racistes , croix gammées et croix celtiques, ainsi que des insultes islamophobes se multiplient sur les murs de Besançon. Après les inscriptions sur les murs des deux mosquées de Besançon (voir ici), sont apparues lors de la nuit du 14 novembre des svastikas sur les murs de l’atelier des Compagnons du Devoir rue Jean Wyrsh. Dans la nuit du samedi au dimanche suivant, un camion kebab stationné rue de l’Épitaphe a été lui aussi tagué de croix gammées rouge et noire et d’autant d’étoiles de David, accompagnées des inscriptions « Kebab 100 % porc » et « Bicot ».

Tristan Bernard qui avait été déporté avec sa femme à Drancy, car d’origine juive, fut libéré sous la pression d’artiste comme Sacha Guitry et Arletty, mais son petit fils ne revient jamais de Mauthausen. Il écrivit dans la préface de « Drancy la Juive » ( de Jacques Darville et Simon Wichene – 1945) :

Le genre humain, qui devrait avoir six mille ans de sagesse, retombe en enfance à chaque nouvelle génération

Hélas

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :