Combat 18 – France : deux ans et vingt mois de prison ferme pour les deux cofondateurs

Il y a plus d’un an, plusieurs articles dans la presse et sur les blogs antifascistes (voir ici et ) avaient précipité la chute de Combat 18 – France, groupuscule néo-nazi à vocation terroriste qui à part quelques tags et un cocktail molotov ressemblant plus à un pétard mouillé ne s’était jamais montré à la hauteur des ambitions décrites sur leur page internet.

Comb18F

Vendredi 22 mai, sept membres du groupuscule passaient devant la justice au tribunal de Vesoul.
Marc Bettoni, le leader écope de vingt mois de prison ferme avec maintien en détention alors que le procureur avait requis quatre ans de prison ferme à son encontre.
Lucas Tersen, absent de l’audience mais présenté comme le cofondateur du groupe, est condamné à deux ans de prison ferme (sur les antécédents de Lucas Tersen: voir ici)

…Plus de détails dans l’article presse :
Néonazis : vingt mois ferme pour le leader de Combat 18

Bonus :

Deux jours auparavant, cinq membres du groupe dont les deux frères Bettoni s’étaient déjà retrouvés devant les juges pour une histoire sordide de coucherie. Marc Bettoni n’aimant pas que l’on fricote avec l’une de ses maitresses, avait organisé avec trois autres compères une expédition punitive contre le malheureux amant, également membre de C18, qui balancera tout à la police lors du coup de filet de mai 2014.

…Plus de détails dans l’article presse :
Vaudeville chez les néonazis du Haut-Doubs

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :