CONEX : « Lutter contre l’extrême droite dans les têtes, dans la rue et dans les urnes! »

télécharger le texte (PDF) :communique_conex_marsavrilmai

CONEX

A l’approche des élections municipales et européennes, alors que se multiplient les agressions fascistes en pleine rue (Lyon, Paris, Clermont-Ferrand, Tours…) et que des démonstrations réactionnaires (Jour de colère, retrait de l’école…) se déroulent impunément, les organisations membres de la CONEX appellent à démultiplier les initiatives pour lutter contre l’extrême droite en toutes occasions et à favoriser la participation massive aux actions et manifestations d’ores et déjà prévues.

Le 21 mars : A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, qui commémore ce jour de 1960 où, à Sharpeville (Afrique du Sud), la police a ouvert le feu et tué 69 personnes lors d’une manifestation pacifique contre les lois relatives aux laissez-passer imposées par l’apartheid, la CONEX appelle à participer aux actions organisés ce jour-là.

Le 22 mars : Suite à l’appel lancée de Grèce pour organiser partout en Europe des manifestations à l’occasion de la journée mondiale contre le racisme et le fascisme, la CONEX soutient les manifestations qui auront lieu la veille des élections municipales.

Du 24 au 29 mars : Dans toutes les villes où l’extrême droite sera en position de se maintenir, et partout où elle fera alliance avec une autre liste, la CONEX appelle à multiplier les initiatives publiques et les mobilisations populaires afin d’empêcher le FN d’avoir des élu-es.

Du 12 au 26 avril : Organisée par le CLA de Reims (clareims.canalblog.com), le festival du film antifasciste sera aussi un moment fort de rencontres et de débats militants pour renforcer et coordonner la lutte contre l’extrême droite.

Le 1er mai : Plus que jamais, les manifestations syndicales doivent être l’occasion de dénoncer avec force et dans l’unité l’imposture sociale que représente le FN, le pire ennemi des salariè-es, tout en exigeant des mesures sociales urgentes pour sortir de la crise.

Les 17 et 18 mai : La CONEX organise à Paris « les assises nationales contre l’extrême droite » et invite toutes les forces antifascistes à y participer.

Le 5 juin : Un an après le meurtre de Clément Méric par des nervis skinheads d’un groupuscule d’extrême droite, la CONEX appelle à participer aux manifestations organisées sur tout le territoire.

Qu’on ne s’y trompe pas, le Front National est toujours un parti d’extrême droite qui profite du désarroi de la population face à la crise et face à la politique libérale du gouvernement.

Notre responsabilité est grande : faire barrage à l’extrême droite en rassemblant toutes les forces et les volontés militantes, organiser toutes les ripostes nécessaires, dénoncer le vernis de la « dédiabolisation » du FN, démontrer les liens entre tous les groupuscules fascistes et la vitrine électorale des Le Pen père et fille, combattre la banalisation des « idées » d’extrême droite.

Contact : conex@riseup.net

www.conex-coordination.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :